Aller au contenu

5 étapes à la carte
pour construire
mon avenir au lycée

Candidatures en master : que faire en cas de refus ?

Publication : 22 juin 2021

Si vous n’obtenez pas de place en master suite à vos candidatures, les services rectoraux peuvent vous accompagner dans vos démarches via un téléservice accessible depuis le portail "trouvermonmaster.gouv.fr". Explications.

Quelles sont les conditions pour saisir les services rectoraux ?

Si vous n’avez reçu aucune réponse positive à vos candidatures et que vous êtes titulaire d'un diplôme national de moins de 3 ans, vous pouvez saisir les services rectoraux via le portail "trouvermonmaster.gouv.fr". Pour ce faire, il faut remplir les conditions suivantes :

  • avoir postulé dans au moins cinq mentions de master, dont au moins deux mentions de master distinctes,
  • avoir candidaté sur des mentions de master compatibles avec la mention de licence obtenue,
  • avoir adressé vos candidatures à au moins deux établissements différents.

Ces conditions ne s’appliquent pas aux étudiants de Corse, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française. Les étudiants devront toutefois avoir effectué au moins deux candidatures en première année de master.

Quand engager la démarche ?

Dans les deux cas, avant ou après l'obtention de votre licence, vous disposez d’un délai maximal de 15 jours pour engager de telles démarches.

Le relevé de notes de licences est obligatoire. Le rectorat a mis en place un téléservice accessible depuis le portail "trouvermonmaster.gouv.fr" pour vous accompagner.

Quelle est la procédure ?

Après avoir saisi les services rectoraux, vous recevez une notification de réception de votre demande par courriel. Les services rectoraux se rapprochent alors de votre établissement d’origine et de différents établissements d’enseignement supérieur.

En fonction des places restées vacantes dans votre région académique, les services rectoraux vous soumettent, dans les meilleurs délais, 3 propositions de poursuite d’études en master en lien avec votre projet personnel et professionnel. Vous disposez alors d’un délai de 8 jours pour répondre à compter de la réception de la troisième proposition.

En fin de procédure, une commission d'accès au deuxième cycle de l’enseignement supérieur étudiera la situation des étudiants qui n’auront pas encore eu de réponse.

Un droit spécifique pour les étudiants en situation de handicap ou avec des problèmes de santé

À compter de juin 2021, les demandes d’admission en master peuvent être réexaminées par le recteur de région académique qui pourra présenter aux étudiants 3 propositions d’admission en master.

Dès que l’étudiant ou l'étudiante en situation de handicap ou avec des problèmes de santé a accepté une proposition d’admission, le recteur de région académique peut prononcer d’office son inscription dans l’établissement concerné.

La décision du recteur de région académique prendra en compte les besoins de transport et l’accessibilité des bâtiments avant l’affectation des étudiants.

Compatibilité entre les mentions de licence et de master

À chaque mention de master correspondent des mentions de licence qui mènent généralement à cette mention de master. On parle alors de la compatibilité entre les mentions.

Retrouvez sur la FAQ du portail "trouvermonmaster.gouv.fr" la liste de compatibilité des mentions du diplôme national de licence avec celles du diplôme national de master.